La lessive fait maison

Les lessives industrielles sont dangereuses pour l’environnement et la santé, 
il est difficile de trouver de vraies lessives écologiques en magasin. 

Une alternative écologique et économique à cela est la lessive fait maison.

Découvrez comment la fabriquer, ses avantages et ses inconvénients.

La lessive industrielle

Quel impact sur la santé ?

Mauvaises pour la santé, les ingrédients utilisés pour la confection d’une lessive industrielle sont à éviter pour notre organisme :

Les tensioactifs agressifs :
Souvent issu du pétrole, ils sont très toxiques pour la vie aquatique et polluants.
Les solvants : différents types de phénols entre autres, irritant pour les voies respiratoires
et pour la peau.
Les agents blanchissants : comme le perborate de sodium qui est combustible, il peut également avoir des effets sur la reproduction animale.

Ces lessives contiennent aussi des adoucissants composés de substances cancérigènes, mutagènes et des allergènes. Elles provoquent ainsi des démangeaisons, de l’eczéma, de l’urticaire, des irritations… La liste est encore longue, et rien de bon en approche.
Certains composants sont même définis comme perturbateurs endocriniens !

Certains des composants chimiques sont même dérivés du pétrole ! (lauryl éther sulfate)
En bref, les lessives industrielles sont de beaux cocktails de chimie que l’on applique sur nos vêtements, qui entre en contact avec notre corps.

Quel impact sur l'environnement ?

Avec plus de 7 milliards de lessives par an en France, les substances chimiques
présentes dans les lessives industrielles sont un fléau pour l’environnement.
Selon le site national géographique, les lessives utilisent environ 19 milliards de mètres cubes d’eau par an et 62 millions de tonnes de CO2.

  • Les eaux rejetées qui ne sont pas traités à 100% par les stations de traitement de l’eau car ils ont des difficultés à traiter cette panoplie chimique se retrouvent dans les océans.
    Cela peut affecter l’écosystème aquatique fortement. Il ne faut pas oublier 
    qu’en conséquence, nous ingérons ces mêmes produits chimiques si nous consommons
    des produits de la mer. C’est un cycle que l’on n’a aucun intérêt à répéter.

     

  • La pollution par les vêtements, chaque vêtement à base de polyester et autres matières synthétiques contiennent 114 mg de microfibre par kg de linge selon
    une étude américaine de 2020.

     

  • La température de lavage est en grande partie responsable du rejet de CO2 des lessives, en effet, un lavage à 90º est 3 fois plus énergivore qu’un lavage à 30º (logique).
    D’ailleurs, un simple lavage à 30º est suffisant pour la majorité de notre linge.

     

  • La fréquence des lavages, en diminuant le rythme de nos lessives, tous les points cité précédemment s’en voient réduit fatalement. Il faut revoir le besoin de laver nos vêtements systématiquement ou par réflexe mais les laver quand ils sont réellement sales. Lorsque l’on voit l’impact des lessives, cela en vaut le coup.

  • L’emballage, il est facile de conclure que leurs emballages majoritairement plastiques
    pollue l’environnement, pour cela une solution existe si faire une lessive maison vous pose problème : la lessive en vrac.
Pingu qui regarde une lessive tourner
Cette lessive fait maison fait des merveilles 🙂

Les lessives vertes ou bio

Du greenwashing la plupart du temps. La majorité de ce genre de bidon, même avec « l’éco label », ne font que limiter la quantité de produits chimiques.
Hélas, elles n’en restent pas moins mauvaises pour la santé !

Les labels Écolabel et Écocert atteste d’un cahier des charges plus léger en matière de composants chimiques, mais cela n’exclu pas certains composants qui restent mauvais pour le corps ou la nature.

Des marques se lancent tout de même dans de la lessive verte qui se simplifie au maximum et qui n’incorporent pas de produits nocifs pour la santé. Certaines n’utilisent pas de plastique, mais plutôt du verre, qui est bien mieux si recyclé.

En revanche, il faudra y mettre le prix → 13 euros environ la bouteille de 1 L (entre 25 et 30 lavages selon la marque). Voici deux marques plutôt bien réalisés:

– L’alchimiste Paris, un design simple, une composition simple, c’est tout ce qu’il faut.
– Les petits bidons, sympathique également, un peu plus composé, mais plus économique.

Les comparaisons du prix au litre de lessive :

  • La lessive dites « écologique », au litre, les lessives vertes qui sont dénués de produits nocifs (et il y en a peu) tournent dans les 10 euros le litre en moyenne

  • La lessive industrielle classique se situe plutôt autour de 2.50 euros le litre.

  • La lessive fait maison quant à elle coûte à fabriquer, avec des ingrédients bio et vrac,  la ridicule somme de 1 euros le litre.
Des bocaux de pièce avec une plante naissante qui représente l'économie à travers l'écologie
Des économies et un environnement préservé

Avantages et précautions de la lessive maison

Avantages

  • Elle est naturelle, elle comporte entre 3 et 4 ingrédients selon les recettes.
    Les ingrédients de cette recette sont tous non nocifs que ce soit pour la peau ou l’environnement, ils sont biodégradables.

  • Elle est économique, comme vu précédemment, elle coûte approximativement 1 euro le litre à produire soit 3 fois moins chère que la lessive industrielle et 10 fois moins cher que des lessives écologiques pour le même rendu cette fois.

  • Pratique et rapide, Plus besoin de se déplacer en magasin, vous pouvez le faire de chez vous.
    Les ingrédients peuvent servir pour
    plusieurs bidons et une fois la recette notée la préparation vous prendra quelques minutes seulement.

  •  Le petit plus, la satisfaction de le faire soi-même !

Précautions

  • La lessive fait maison nécessite du savon de Marseille, celui-ci doit respecter une certaine composition : 72% minimum d’huile végétal, à l’huile d’olive. (vert et non le blanc → palme) bio de préférence.

  • Sans palme et sans glycérine ajoutées sont les principales caractéristiques à regarder pour l’achat du savon.

  • Dû à la glycérine naturelle du savon, la machine à laver aura besoin d’un lavage à 90° avec du vinaigre blanc et à vide au minimum 2 fois par an. Pour éviter l’encrassement du tambour.

  • En guise d’adoucissant, vous pouvez ajouter du vinaigre blanc (un petit bouchon) à éviter sur les vêtements élastiques.
  • Si vous avez du linge vraiment sale, ajoutez une cuillère supplémentaire de bicarbonate dans le tambour.

La recette complète et sa préparation

Ingrédients pour 1 litre de lessive maison :

  • 1 litre d’eau chaude. 
  • 50 g de savon de Marseille à râper ou en copeaux.
  • 2 cuillères à soupes de bicarbonate de soude.
  • …Et c’est déjà fini !
La préparation d'une lessive maison

La préparation :

  1. Dans une casserole adaptée à la dose de lessive voulue, ajoutez 1 litre d’eau et
    attendez l’ébullition.

  2. Une fois que votre eau bout, ajoutez-y 50g de savon de Marseille et laissé fondre.

  3. Une fois un peu refroidi, mélanger au fouet pour dissoudre le savon complètement puis ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez à nouveau.

Ça y est, votre lessive est prête ! Multipliez les doses par le nombres de litres voulus.

Secouez le bidon avant chaque utilisation : La lessive se déphase, c’est normal !

Quelques précisions

Les ingrédients de ce savon se retrouvent en vrac ! Savon et bicarbonate

Vous pourriez ajouter des huiles essentielles pour l’odeur, cependant il faut en mettre une grande quantité pour le sentir réellement, car elles ne sont pas solubles dans l’eau. Enfin, la production des huiles essentielles est très polluante et elles ne sont pas à utiliser au hasard.

Cette recette est simple et efficace, elle ne décapera pas aussi bien que les lessives industrielles dans certains cas. En revanche, vous pouvez l’ajuster comme vu dans les précautions. Mais il vaut mieux se rapprocher du plus naturel possible, l’environnement et votre santé vous remercieront !

Plusieurs autres solutions existe pour laver ses vêtements, les noix de lavage, la lessive au lierre, à la cendre de cheminée… À retrouver dans un futur article Instinct-Planète !

Sources : journal.plos.org, nationalgeographic.fr, futura-sciences.com, 60millions-mag.com

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos futurs articlesUne cascade dans une forêt
En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Instinct-Planète, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.
Adresse e-mail non valide
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vertpose
Vertpose
Invité
1 jour

Beaucoup de personnes voient à l’économie mais en utilisant des composés cracras ils risquent d’en payer les conséquences ( problème environnementaux, santé .. ) et en tout cas ils en font payer aux générations actuelles et futures.

J’avais essayé une fois la lessive maison et ça avait pas été très terrible, alors j’ai laissé tombé et je me contente d’en acheter en vrac a Biocoop… Je vais essayé de retenter l’expérience.