Le zéro dechet : une pratique écologique simple pour un nouveau mode de vie

Comment réduire vos déchets ? Quelle est l’attitude à adopter lors de vos courses en magasins ? Comment respecter la conservation de vos aliments ? Ce « nouveau » mode de consommation passe par un apprentissage qui devient un mode de vie à part entière !

Qu'est-ce que le Zéro Déchet ?

C’est un mode de vie. Depuis l’apparition du plastique, les emballages non recyclable n’ont cessés de nous envahir.

Cette pratique vise à réduire à la source nos déchets de la vie quotidienne dans tous les domaines (Alimentation, hygiène).

Des tomates suremballées de plastique
Des bocaux d'épices en vrac

Le suremballage, utilisé en masse dans la grande distribution, s’est normalisé avec le temps jusqu’à voir des emballages totalement aberrant. Souvent enrobé de greenwashing, à coup d’emballage « recyclés », ils finissent bien sûr pour la majorité dans la nature et polluent notre planète.

Des tomates suremballées de plastique

Le mode de vie zéro déchet n’est pas quelque chose de nouveau, il est plus en « vogue » actuellement.
Mais pourtant, il pourrait s’apparenter au mode de vie de nos grands parents.

En effet on peut le retrouver dans la cuisine comme dans la salle de bain, il est facile à mettre en place et devient un objectif de tout les jours dans une optique de réduction de nos déchets !

Qu'en est-il du recyclage ?

En ce qui concerne le plastique, le taux de recyclage global est de 28% selon Citeo,
dans un rapport d’octobre 2021.
Les papiers/cartons eux sont recyclés à 64% et enfin le verre à 85%.
On en déduit clairement que le plastique est le plus important à exclure de notre consommation.

Sans compter que contrairement au papier/carton qui annonce un temps de biodégradation de quelques mois au plus, le plastique lui peut mettre
plusieurs centaines d’années !

Le verre est très bien recyclé, en revanche lorsqu’il ne l’est pas il est dégradé sur une durée indéterminée.

Le taux de recyclage est en amélioration en France, mais il reste insuffisant. Les déchets non recyclés se retrouve enfouies ou dans les océans ou encore brûlés,
tout ce qui n’est pas recyclé génère de la pollution.
Le recyclage n’est donc pas une solution intéressante en tous points pour les déchets. N’oublions pas que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, ceci nous amène tout droit au zéro déchet.

Le zéro déchet, côté cuisine

Beaucoup de solutions s’offrent à vous. Côté alimentation, vous pouvez compter sur Le Vrac.
Grâce à cela, les féculents, les légumineuses, les oléagineux, le chocolat, le café, le thé, la farine, les épices, la moutarde et bien d’autres !

Bocaux de nourriture

Selon votre magasin, le vrac se retrouve dans tout type de produit.
Fini les emballages plastiques, fini le déchet en général.

Venez donc avec vos sacs en tissus spécial vrac ou remplissez des bocaux en verre !
Aucun déchet ne sera produit et c’est même plus esthétique.

Plusieurs exemples de magasin spécialisé vrac :

  • Mademoiselle vrac.
  • Day by day.
  • La plupart des magasins bio de type Biocoop.
  • Votre magasin spécialisé vrac indépendant et local.

Pour les ustensiles de cuisines :

Évitez le plastique et préférez les matières telles que l’acier inoxydable, la fonte,
la céramique ou encore le verre ! Cela est valable pour tous types d’ustensiles :
les couverts, les poêles/casseroles, les boîtes hermétiques.

Ce sont des matériaux plus sains et plus écologiques.

Pour l’eau :

L’eau du robinet est essentielle pour contrer l’abus de plastique de l’eau embouteillé.
Si la vôtre est peu potable, utilisez un filtre, plusieurs types de filtres en tout genre
existent maintenant.

Si vous avez accès à un composteur, il en existe même pour les appartements ou bien
des composteurs collectifs pour éviter le déchet alimentaire et créer un cycle vertueux avec l’engrais obtenu.

N’hésitez pas non plus à emmener vos contenants pour les boucheries et autres épiceries indépendante.
Anticipez le fait que l’on vous donne un sac, ayez sur vous vos propres moyens. Si vous faites un pique nique, prenez vos ustensiles !

Pour adopter ce mode de vie Zéro déchet, vous devez penser à l’action de vos achats.
Dès lors que vous pensez “faire un achat”, pensez “comment évitez le futur déchet?”.
On peut le voir comme un inconvénient, mais ça devient naturel par la suite.

Côté hygiène

Des accessoires utilisé pour le zéro déchet

Comme pour la cuisine et l’alimentation, vous pouvez trouver du Vrac dans les magasins vrac ou bio.

Ils proposeront du liquide vaisselle, savons pour les mains, lessives, bicarbonate de soude, savons en copeaux…

Plusieurs solutions pour éviter le déchet s’offrent à vous:

  • Les brosses à dent à têtes interchangeable en bois de hêtre.
  • Le déodorant en pot ou fait maison.
  • Les savons et shampoing solides.
  • Les rasoirs de sûretés ou électriques.
  • Les cosmétiques fait maison.

Pour les femmes, il existe également les serviettes en tissus, culotte de règles et autres à voir dans un article dédié.

D’autres alternatives disponibles dans l’index Zéro Déchet.

Les déchets issus de l’hygiène représentent une grande part de la pollution des océans qui est le premier poumon de la terre, suivi des forêts.
Il est donc très important de faire attention à nos actions « banales » du quotidien qui, à grande échelle, représente un danger pour la planète.

Les appareils électroniques

En avez-vous réellement le besoin ? 
Voici la première question qui doit venir à l’esprit.

Si vous avez besoin de racheter un appareil, mais que vous souhaitez éviter le déchet ou la surconsommation, estimer si ce dernier est vraiment indispensable.

Beaucoup d’appareils électroménagers par exemple ne sont finalement que
des gadgets. Le fait maison devrait vous en faire oublier la plupart !

Si c’est un appareil dont vous ne pouvez vous passer, pourquoi ne pas essayer l’occasion ?

De nombreuses plateformes de vente par internet permettent de facilité le rachat et la vente d’objet. Cela évite la production d’un nouvel objet et donc d’un futur déchet.

Leboncoin, Vinted, Facebook Marketplace… Le choix est présent.
Attention malgré tout à ne pas tomber dans la surconsommation en raison du prix moins élevé, cela doit rester dans la nécessité.

Faites attention également à vos interlocuteurs malgré que la vente soit sécurisée en général.

Pour les cadeaux

Ceci est valable également pour les cadeaux, vous pourriez paraître peu généreux, mais si tout le monde achetait du neuf à chaque cadeau ou “fête commerciale” ceci n’aiderait pas le problème de la surconsommation.

De plus, un cadeau d’occasion montrera l’exemple à vos proches. Cela ne veut en aucun cas dire que vous n’êtes pas assez proche pour “dépenser de l’argent pour cette personne”. La valeur d’un cadeau ne réside pas dans son prix, mais dans le geste.

Par exemple, remplacer un cadeau par un repas fait maison ou créer un objet selon vos divers talents, le plaisir est garanti ! (Normalement !)

Aussi, faire un cadeau “fait main” exprimerait encore plus le désir de faire plaisir et limite un maximum les déchets !

Un cadeau fait main à l'emballage

Une idée originale et écologique :

Offrir un arbre avec une association qui œuvre pour la planète.
Reforest’action vous permet, à partir de 3 euros, de planter un arbre de manière vertueuse.
Dans la zone que votre proche le souhaitera parmi une liste où le besoin se fait réellement
sentir et avec les bonnes essences d’arbres.

Vous pouvez même consulter l’évolution de votre « forêt » en ligne. 
Voici un cadeau durable qui ne manquera pas de surprendre !

D’ailleurs, voici une liste d’associations ou ONG qui œuvrent pour la planète.

Le mode de vie zéro déchet est le plus en phase avec les besoins de notre planète, il devient impératif de tous se rapprocher de cet objectif.

L’urgence climatique n’est pas un euphémisme, les déchets en sont responsables en grande partie.
Nous devons réussir à l’adopter, avec les bons conseils et l’habitude cela devient simple.
Alors n’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure et contactez-nous si vous avez besoin d’aide !

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos futurs articlesUne cascade dans une forêt
En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que Instinct-Planète, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.
Adresse e-mail non valide
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires